Prix régionaux par mètre carré de terrain à bâtir de maisons individuelles (1996-2018)

352
Lecture des figures : les prix, exprimés en euros constants 2018, sont rapportés à la surface des terrains (prix/m² de terrain)

Le prix par mètre carré de terrain à bâtir de maisons individuelles en diffus a été multiplié, en monnaie constante, en France par 2,8 depuis 1996. La hausse a été plus rapide de 1996 à 2006 (taux de croissance annuel de 5,4 %) que par la suite (+ 4,4 %/an).
La dispersion entre régions a augmenté : le coefficient de variation passe de 0,21 en 1996 à 0,49 en 2006 et à 0,54 en 2018. Le prix par mètre carré de terrain a été multiplié par 3,4 en Languedoc-Roussillon et par 3,3 en PACA, régions déjà chères en 1996, et par 1,5 en Limousin, région qui était la moins chère.
En Île-de-France la hausse a été rapide entre 1996 et 2006 (+ 7,5 % par an) puis elle s’est ralentie (+ 1,1 % par an entre 2006 et 2018).
L’Enquête sur le prix des terrains à bâtir (cf. page : « Enquête sur le prix des terrains à bâtir, EPTB : Les prix montent, les surfaces diminuent ») fournit des valeurs régionales de prix par mètre carré de terrain par Région (anciennes délimitations). Une enquête similaire était réalisée jusqu’en 1996, avec la même méthodologie, ce qui permet d’obtenir une évolution sur 22 ans. L’interruption 1997-2005 ne permet pas de connaître les évolutions annuelles, d’où un tracé en pointillé sur les figures.