Le prix des logements collectifs neufs est quasiment stable depuis 2012 (ECLN)

27

Après une hausse spectaculaire des prix entre la fin des années 1990 et 2007 (de 2500 €/m² shab en 1995 à près de 3 700 €/m² shab en 2007 (€ 2018), soit une hausse de 50 %), les prix ont stagné entre 2008 et 2009 avant de repartir à la hausse fortement, jusque 2011. Ils ont atteint les 4 000 €/m² en 2012 (€ 2018). Depuis, les prix stagnent bon an mal an. La légère hausse en 2018 (prix atteignant les 4 079 €/m²) s’est, au regard des premiers résultats, prolongée en 2019.

Ces prix moyens peuvent paraître élevés au regard de marchés locaux fréquemment situés en-dessous de cette moyenne. Cela est due à la répartition du marché du logement collectif, concentré dans les grandes villes. Ces dernières tirent donc la moyenne vers le haut. Dans les villes moyennes, il n’est pas rare de trouver des marchés dont les prix moyens se situent entre 3000 et 3500 €/m².

L’Enquête sur la Commercialisation des Logements Neufs (ECLN) assure le suivi trimestriel de la commercialisation des logements neufs pour les opérations de plus de 5 logements (enquête exhaustive sur son champ). Elle reflète donc l’essentiel de l’activité de la promotion immobilière pour le secteur résidentiel (ventes de logements au détail, ventes en bloc par exemple aux organismes HLM et production de résidences services).

Elle est diffusée gratuitement à l’échelle nationale sur le site du SDES et par les DREAL à l’échelle communale (sous réserve du respect de règles de secret statistique).

Elle est utilisée pour l’élaboration de l’Indice du prix des logements neufs (IPLN) et de l’indice de prix des logements neufs et anciens publié par l’Insee, qui remonte à 2000.