« Des “nouveaux villages” aux “maisons en village”… Formes et localisation des ensembles pavillonnaires franciliens », [Delphine Callen]

L’Espace géographique, tome 43, 2014/2, pp. 115-133.

357

Analyse des caractéristiques et les logiques de localisation des « ensembles groupés », qui sont une des composantes du développement pavillonnaire francilien. Ces programmes ne sont pas des figures « pionnières » de l’étalement urbain, se différenciant de l’habitat pavillonnaire dans son ensemble qui est souvent dénoncé comme un des facteurs majeurs de l’étalement urbain. Ce sont les premières formes résidentielles de l’arrivée d’urbains au-delà des franges de l’agglomération. Une comparaison est faite avec les « nouveaux villages » des années 1960, qui permet d’éclairer les continuités et les transforma- tions de l’implantation et de la morphologie de ces deux types opérations.