Toujours + de 400 000 logements autorisés en 2019 malgré la tendance baissière, mais ce ne sera pas le cas en 2020 (SItadel2)

Logements autorisés , en nombre (1995 – 2019) source SItadel2
   Source : MTE/SDES/SItadel2 (Y.Gérard, C. Esposito, Mai 2021)
Après une relance entre 2015 et 2017 (+ de 450 000 logements autorisés en 2017), le nombre de constructions annuelles, tous types confondus, est à présent orienté à la baisse (autour de 420 000 logements autorisés en 2018 et 2019). La construction de maisons individuelles a singulièrement perdu du terrain : alors qu’elle a pu représenter jusqu’à 52 % des logements autorisés en 2000, sa part a diminué progressivement, pour tomber sous la barre des 40 % à partir de 2005 et sous celle des 30 % depuis 2015. Les constructions en individuel groupé et en collectif, qui sont principalement le fait de promoteurs et d’opérateurs HLM, voient leur part parallèlement monter. Ainsi, malgré la baisse, on dénombrait près de 286 000 logements (collectifs + individuels groupés) autorisés en 2017, contre 300 000 environ au sommet historique de 2006.
A noter : L’année 2019 confirme la tendance baissière sur les logements autorisés, débutée en 2018, mais se situe au-dessus du seuil des 400 000 logements, avec 415 000 autorisations. On sait qu’en 2020, avec la crise, cette baisse s’est poursuivie, et les volumes de logements autorisés ont atterri autour de 380 000 logements.

Sitadel2 recense l’ensemble des permis déposés en France. Elle est diffusée à l’échelle communale. La base propose également des informations sur la nature de construction et sa destination notamment. Suite à des évolutions dans les modes de collecte de la donnée (transfert aux collectivités de l’ADS notamment), la base a fait l’objet de redressements, qui doivent conduire à la prudence dans l’utilisation de la donnée.

Pour en savoir plus