L’impact de l’usage de l’immobilier sur les charges foncières

Pour la valorisation du foncier, tous les usages immobiliers ne se valent pas. Mis à part le cas parisien, pour un même type d’emplacement, la construction de logements s’accommode de charges foncières plus élevées que la construction de bureau. Les faveurs dont bénéficient les implantations d’activités de la part des collectivités publiques expliquent cette caractéristique d’un marché par ailleurs très compétitif.

451

Télécharger ici 

RF10_Bouteille