La sur-taxation des terrains constructibles non bâtis

Le gel des terrains ouverts à l’urbanisation qui restent non bâtis malgré une localisation réputée favorable est souvent cité comme l’un des freins majeurs au développement de l’offre de logement, et au plan local, comme une distorsion par rapport au projet inscrit au plan d’urbanisme. Dans cette perspective, la faible propension à vendre ou à construire pour les propriétaires de terrains constructibles est un problème majeur.

539

Télécharger ici

RF9_Guelton