La place de la concertation dans la mise en oeuvre de projets urbains durables à travers l’exemple de l’agglomération parisienne : territoires, acteurs, représentations

391

Résumé (auteur/e). Depuis Rio 1992, la concertation est devenue une pratique politique et sociale incontournable. Elle répond à une demande des citoyens de participer au débat public, à la prise de décision, à la gestion locale et à la fabrique de la ville. La concertation, devenue réglementaire et réunissant une pluralité d’acteurs, est le lieu et le moment où se posent des enjeux de gouvernance, de gestion territoriale et de durabilité urbaine. La thèse cherche à répondre aux questions suivantes : dans quelles mesures les processus de gouvernance, mis en pratique par la concertation et issus des politiques publiques environnementales, sont-ils efficaces dans les stratégies d’aménagement territorial ? Comment mesurer les effets de ces processus ? Quels rôles ces processus jouent-ils dans l’élaboration des modes d’habiter des territoires ? La méthodologie mise en œuvre s’est appuyée l’observation de réunions de concertation. Les enquêtes ont été menées dans des territoires de la Métropole du Grand Paris qui se transforme sous l’effet de la métropolisation du territoire et de l’application des principes de durabilité urbaine. L’enquête a permis de mettre en regard les représentations des habitants et celles des porteurs de projet quant à l’évaluation de la participation, aux objets qui font territoire et aux représentations spatiales. Cette confrontation des représentations souligne les dissonances et les points de rencontre entre ces catégories d’acteurs. Un autre volet de la thèse a tenté d’appréhender la motivation des habitants à la participation, leurs attentes et leurs pratiques spatiales. À l’issue de ces enquêtes, il apparaît que la « fabrique de la ville » ne peut désormais se faire sans les habitants – usagers qui veulent être informés des projets urbains et entendus par les porteurs de projet. Cependant, quand la concertation est prise au sérieux par tous les acteurs, elle tend à répondre au mieux aux principes de la durabilité urbaine.

Principales conclusions (auteur/e).  Lorsque les porteurs de projets urbains durables organisent un dispositif participatif, l’observation révèle une diversité de formes d’implication des habitants et une diversité des postures des porteurs de projets, élus et professionnels des services techniques comme des agences. Ainsi, trois grands types de processus participatifs dans les projets urbains durables se dessinent :

– un processus de façade où ce qui importe c’est l’application de la règlementation. De ce fait, la place que les élus laissent aux habitants est limitée ;

– un processus en devenir où une dynamique politique et une réflexion territoriale s’amorcent timidement, tout en répondant à des enjeux électoraux ;

– un processus dynamique et ouvert fondé sur l’habitude et la confiance des échanges entre les participants, élus, services techniques et habitants.

Pour évaluer ces processus, on s’est appuyé sur un double gradient de la participation qui rend compte du point de vue des habitants et de celui des porteurs de projet, comme le montre la figure ci-dessous.

Par ailleurs, les acteurs des dispositifs participatifs ont des représentations différentes de leur territoire : le territoire des habitants n’est pas semblable au territoire des porteurs de projet. Cette évidence se révèle pourtant être un point aveugle des dispositifs participatifs. En effet, le territoire des habitants est pratiqué de manière quotidienne, alors que pour les élus, le territoire est un objet d’enjeux : il est une des représentations de l’intérêt général que les élus affirment promouvoir.

Université Paris 1
Discipline Géographie
Date soutenance 25/04/2018
Directeur/trice de thèse Pierre Pech
Mots-clés Gestion territoriale, Grand Paris, urbanisme, aménagement du territoire
Accès en ligne https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02024954/file/CHELZEN-SIROTA.pdf
Articles/WP liés à la thèse CHELZEN H. et JÉGOU A., 2015, « À la recherche de l’habitant dans les dispositifs participatifs de projets urbains durables en région parisienne : les éclairages de l’observation participante », Développement durable et territoires. Économie, géographie, politique, droit, sociologie, Vol. 6, n°2.

 

Thèmes : aménagement du territoire, urbanisme, projet urbain et de territoire, gouvernance

Régions : Île-de-France