La consommation de terres par l’urbanisation (II)

Poursuite de l’article sur l’évaluation scientifique collective réalisée par l’INRA et l’Ifsttar pour faire le point des connaissances en matière d’artificialisation des sols, dont la première partie a été publiée dans le n° 20 (p.11). L’auteur présente ici les conclusions auxquelles il aboutit sur les impacts économiques de l’artificialisation et sur les politiques publiques susceptibles de les infléchir.

726

Télécharger ici

RF21_Cavailhes