« Quarante ans de ségrégation de l’immigration en France (1968-2007). En quoi la nouvelle immigration est- elle différente ? » [Jean-Louis Pan Ke Shon, Grégory Verdugo]

Urban Studies, vol. 52 (5) avril 2015

243

A partir des recensements, les auteurs montrent que les niveaux de ségrégation spatiale des immigrés restent modérés en France et qu’ils diminuent dans les années 2000, malgré une augmentation de l’immigration. Contrairement à des affirmations courantes, il n’y a pas de ghettos ni de quartiers mono-ethniques