L’espace rural métropolisé face aux enjeux du « développement durable » : le cas de la communauté de communes Eure Madrie Seine, entre Paris et Rouen

51

Au cours du dernier demi-siècle, en France, des communes jusqu’ici considérées comme rurales ont connu une forte évolution démographique, triplant, voire quadruplant leur population, ce qui provoque une mutation de leur structure spatiale. Ces territoires sont dès lors pris en tenaille entre des législations édictées au niveau national qui mettent désormais en œuvre un « modèle de développement durable » et des dynamiques socio-économiques locales. L’enjeu de ce travail de thèse est de comprendre comment l’aménagement spatial peut accompagner la transition écologique dans ces communes de l’espace rural métropolisé pour tendre vers un développement durable. Le terrain d’étude, le territoire de la communauté de communes Eure Madrie Seine, (CCEMS : 23 communes, 28 663 habitants, 191,2 km²), entre Rouen et Paris, constitue un observatoire remarquable du complexe jeu d’échelles spatiales et temporelles qui mobilise les ressources locales, humaines et naturelles. Ce terrain permet en outre de considérer un niveau de décision et de cohésion trans-territoriale où les acteurs éprouvent dans l’action les différentes représentations du développement durable. Le premier objet de ce travail de thèse est d’examiner comment les composantes territoriales de cette communauté de communes influent sur la définition du développement durable à l’échelle locale (besoins des communes, logiques et stratégies des acteurs pour l’aménagement de l’espace). Le second aspect de cette étude est de déterminer comment le cadre législatif agit sur la mise en œuvre du développement durable dans les communes de cet espace rural métropolisé, et d’en analyser ses conséquences spatiales. Formant l’hypothèse que territoire et transition écologique sont intimement liés, il s’agit d’explorer les enjeux territoriaux au prisme du développement durable : une action locale qui s’inscrit dans un cadre législatif global au travers duquel se dessine une nécessaire équité territoriale.

Thèse : accès en ligne

Université
Paris 10
Discipline
Aménagement de l’espace, urbanisme
Date soutenance
18/12/2017
Directeur/trice de thèse
Yann Nussaume
Articles/WP liés à la thèse
Johanna Sery (Sous la direction de), 2016, « Espace rural & projet spatial : Volume 6, Ruralités et métropolisation : à la recherche d’une équité territoriale »
  CV de l’auteur/e